Playoff D2: première étape, Alost

Les Hawks ont faim, faim de la reconquête de D2. La première étape pour ça, passe par une longue route vers Arlon, pour y affronter Alost.

 

Alost, les abeilles, le car

Pourquoi ce sous-titre un peu pic, ploc. Car ce sont exactement les premiers mots que nous avons sortis en arrivant à la salle.

Les 20 joueurs adverses sont effectivement sortis d’un beau grand bus, et tous habillé aux couleurs de leur club, le jaune. Maintenant vous comprenez mieux le pourquoi du titre.

 

Le pré-match

Échauffement rigoureux des 2 côtés du terrain. Par contre nous sommes toujours un peu sous le choc en vue du nombre de joueurs.Leur justesse technique nous fait un peu peur aussi, mais nous nous disons qu’avec un bon petit coup de pression à la sauce Hawks, nous allions les faires déjouer. Mais ça c’était avant.

 

Le match

Le match, lui commence sur de bonne bases. Alost joue bien, Alost combine bien, mais Alost ne concrétise pas. Les Hawks, eux, ne s’alarment pas et jouent leur jeu. Un peu de pression, de belle passes tranchantes et nous nous rapprochons du but adverse. Cela paiera car dans un moment de confusion, l’attaque place une petite balle claquée, et ça y est. Les Hawks sont devant.

Ensuite, les 2 équipes se neutralisent. Personnes ne prennent vraiment le dessus. Chacun attend la petite faute, la déconcentration de l’adversaire. Malheureusement pour nous, c’est Alost qui en profite, et sur un contre, ils égalisent. Les minutes passent, nous essayons tant bien que mal de rester dans le coup, mais le physique descend de notre côté, a force de contré leurs vagues d’attaques. Nous encaissons dans un de nos moments faibles.L’heure est grave, 1-2 pour Alost.

Les Hawks accusent un peu le coup mais veulent assurer quoi qu’il arrive leur place en D2 l’année prochaine. Et pour cela il faut mettre des goals et si possible, plus que notre adversaire du jour. Encore une fois, le manque de réussite devant le goal des Hawks ajouté à  un phénoménal gardien adverse ne nous aide pas. Et ce qui devait arriver, arriva, les Hawks encaissent de nouveau un goal. 1-3.

Tout le monde se dit que celui-là est le but du break. Mais les Hawks n’y croyaient pas. Et ils ont eu raison. Car un beau shot milieu de terrain traverse la défense pour se loger dans les filets adverses. 2-3. Les Hawks sont toujours menés mais sont aussi toujours dans le dur physiquement. Il ne manquait pas beaucoup pour faire basculer la rencontre.

Un petit but suffisait pour jouer un extra Time ou les penaltys. Mais les minutes passaient et le score restait figé. Alors les Hawks on fait ce qu’ils savent faire de mieux. C’est-à-dire jouer et y croire jusqu’au bout. Les dernières forces furent simplement annihilées par le but d’Alost. Score final 2-4. Score cruel, mais nous en sortons la tête haute car ce fut un réel plaisir de jouer contre cette équipe, et ils compléteront le tableau de la D2 de l’année prochaine avec cette belle équipe.

Bravo à eux !

 

Le mot du coach

Pour finir, le mot du coach qui aura touché chaque joueur qui on fait de cette aventure ce qu’elle a été.

Excellente combativité, bon état d esprit et de nouveau notre marque de fabrique : Serrer les dents et rentrer dans le ring 🥊🥊🥊🥊

 

La deuxième chance

Eh oui, même si les Hawks ont déjà utilisé leur meilleur atout pour la remontée en D2, il nous reste une petite chance. Oui, nous avons encore un match, contre l’Union Beynoise ce 6 mai. Soyez attentifs, les Hawks ne sont pas encore morts !

 

 

Laisser un commentaire